Monts et Tour des Flandres




-Du 29 mars au 2 avril 2023

Tous les cyclistes savent intuitivement ce que signifie « Flandriennes ». Ce nom exprime en eux la vision des courses dures où le vent, les pavés, le froid, la pluie, assomment au fil des heures les coureurs les plus athlétiques.

Grimper, descendre, sprinter, tourner, se replacer, rouler face au vent, vent de dos ou de côté, dans les bordures, sur les pavés, dans le froid ou la pluie, …
Les Monts des Flandres c’est ça. L’expérience d’un cyclisme total.

Mais considérer la Flandre à une seule entité serait réducteur. D’ailleurs ne dit-on pas souvent « les Flandres » ?

Je vous propose la Flandre occidentale qui égraine son chapelet de Monts. Du Mont Cassel, juge de paix des 4 jours de Dunkerque, au fameux Kemmelberg du Gand Wevelgem, avec ses deux faces pavées à presque 20% de moyenne. Et entre les deux, le Monts des Cats, le Mont Noir, Kokereel, le Vert Mont, Baneberg, Rodeberg, Sherpenberg, Monteberg…
La Flandre occidentale, c’est aussi la campagne d’Ypres, où les cicatrices indélébiles des champs de batailles de la première guerre mondiale ont laissé place aux champs de mémoire.

Plus loin, vers l’est, une autre Flandre, celle des Ardennes Flamandes, nous accueillera pour vivre en direct le Tour des Flandres la veille de la course pro. Le Molenberg, le Paterberg, le Kopenberg, le Vieux Quaremont,... Tous ces noms qui résonnent en nous et évoquent le nom des illustres cyclistes qui s‘y sont distingués. Ce Tour des Flandres nous donnera à vivre une expérience inoubliable sur l’un des plus grands événements cyclistes du monde.

Mais les Flandres, c’est avant tout les hommes qui ont façonné la terre, les villes et les routes sur lesquelles le vélo y a écrit ses lettres de noblesse.
Dans ce terreau, une identité a grandi, une force, un caractère, un esprit, un accueil…


-4 jours de vélo

-Merdredi 29 mars :
Arrivée des participants en milieu de journée. Petit décrassage d’1h30 dans la région d’Ypres.

-Jeudi 30 mars :
3h à 4h vers le Mont Cassel, découvrir la Flandre française en passant par l’un des plus beaux villages de France.

-Vendredi 31 mars :
2h30 à 3h pour apenter les routes de Gand Wevelgem. Monts des Cats, Mont Noir, Mont de Kokereel, le Baneberg, Rodeberg, le Sherpenberg, le Monteberg, les Plugstreet et bien sûr le Kemmelberg. Histoire d’avoir un avant goût du lendemain.

-Samedi 1er avril : Tour des Flandres Cyclo (144 km, ou moins ou plus, c’est vous qui voyez)
Les inscriptions sont à faire individuellement sur le site https://werideflanders.com/fr/
Le matin, départ vers Audenarde en voiture (celle des Rouleurs de Mécaniques).
A l’issue de la cyclo, nous retournerons au gîte pour notre dernière soirée.


-Hébergement

Nous serons logés au gîte « 4windenhof », Gildestraat 4, 8954 Loker (Heuveulland)

Le village de Loker est situé au pied du Mont Rouge, au coeur du sujet. Voici le lien pour visualiser l’emplacement du gîte «4windenhof»

La maison est composée comme suit :

- 2 chambres avec 2 lits simples et 1 lit superposé
- 1 chambre avec un lit double et un lit simple
- 1 chambre avec 2 lits simples

(Le linge de lit est fourni)
(Le linge de toilette est à prévoir)


-Encadrement

Frédéric Meerpoel

Les Monts des Flandres. C’est mon pays, ce sont mes routes, j’en connais les moindres virages, les moindres gravillons.
Les Monts des Flandres, je les comprends, on parle le même langage, on vit le même vélo, celui qui ne s’arrête jamais et qu’il ne faut pas prendre à la légère. En Flandres, si tu forces tu te crames. Si tu ne forces pas tu recules. Alors comment faire ? Tout est dans l‘abandon, tout est dans l’instinct, dans une certaine volonté de tout donner à chaque coup de pédale mais aussi dans un dosage millimétré de l’énergie qu’il nous reste.

Un conseil, oubliez les notions de pentes, de kilomètres, de dénivelés. Ici ça ne compte pas. Dites vous qu’à chaque montée succèdera un coup de vent, à chaque coup de vent un faux plat, à chaque faux plat un virage, puis un autre virage et puis un autre encore, une descente trop courte, une route cachée, un pavé cabossé,... et vous verrez qu’au bout du compte, vous ressentirez la satisfaction d’une ivresse passagère. Vous oublierez, vous serez libres.


-Prix

480€ par cycliste
Le séjour comprend :
-4 jours de vélo
-4 nuitées
-Le coaching avec présence d'un coach diplômés d’Etat à vélo
-Des ravitaillements adaptés
-L’assistance et conseils mécaniques
-La pension complète avec des repas adaptés à la pratique du cyclisme

280€ par accompagnant 
Le séjour comprend :
-4 nuitées
-La pension complète
-Des conseils touristiques



-Localisation


-Téléchargez la brochure

-Téléchargez la fiche d'inscription

Les Rouleurs de Mécaniques sont immatriculés sur le registre des opérateurs de voyages et de séjours : N° IM059220010